Coup de projecteur sur les fanzines des Établissements Bollec

Didier Rocheron • 14 novembre 2019
0 commentaire
0 like
15 vues

Elles sont 300 prisonnières, uniquement des femmes. L'association publie - 3 fois par an - un magazine de près de 60 pages imagées et dessinées avec un comité éditorial de 17 détenues. Elle va les visiter deux fois par semaine pour faire avancer chaque publication. Action remarquable pour la remobilisation des détenues qui s'approchent de la sortie et qui ont la fierté du produit fini.