Comment monter des projets quand on a peu de moyens

Suzanne de Bellescize • 15 novembre 2019
0 commentaire
0 like
55 vues

Quelques lignes de force pour monter des projets quand on a peu de moyens :

  • Savoir placer le curseur entre bénévolat et travail. Pour cela, organiser la prise de recul par rapport au terrain (ex : avec des points toutes les deux semaines)
  • Mener l'enquête avant de lancer le projet, de façon à connaître les besoins.
  • Réaliser des évaluations régulières pour se permettre de réorienter le projet.
  • Faire venir les compétences. Il faut anticiper (1) la retombée de l'enthousiasme des débuts (2) l'arrêt de subventions. Le collectif AGIR a eu recours à des consultants bénévoles pour remplir les dossiers et les rapports de subvention.
  • Aller dans une diversité de lieux pour recruter des bénévoles et des donateurs. Dans le cas du collectif AGIR, les rencontres sont réalisées par le responsable de pôle
  • Mettre en place un comité de pilotage pour suivre les actions et voir dans quelle mesure le projet a dévié (au regard du temps envisagé, des dépenses prévues, etc.).
  • Développer au niveau local des partenariats structurants (bibliothèque, théâtre...)