Il n'y a pas de vie sans risque, il suffit de l'apprivoiser

Christiane Lenfant • 14 novembre 2019
0 commentaire
0 like
70 vues

Atelier commun réunissant les deux associations "Plus petit cirque du monde" et "Art-Culture"

Plus Petit Cirque du monde : école de cirque amateur et professionnel, intervient dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville.

Art-Culture intervient dans un lieu commun où tous les habitants du secteur peuvent venir (enfants, personnes agées etc) et préfigurer ensemble des évolutions du territoire.

Imagination de la construction d'un lycée par l'expérimentation (loi autorisant les expérimentations avant la création formelle d'un lycée). Partir de l'expérience : comment les gens voient ce futur lycée ? tant sur l'architecture que sur l'expérience d'autres formes de savoir et de pédagogie.

Arriver vers le savoir par l'expérience, plutôt que par l'éducation imposée. Lieu de participation citoyenne rassemblant trois aspects : expérimentation des savoirs, architecture innovante et modalités relationnelles avec la ville de Bagneux.

Quel est le lien entre ces trois aspects ? Le risque. Comment les participants de Voix d'Avenir imaginent-ils le risque ? Danger, exposition au danger, blessures potentielles (architecture notamment). Pour contrer le risque : recherche d'assurance. Le risque fait partie intégrante de la vie, il faut donc construire davantage, installer, retrouver la confiance face à l'incertitude.

Nombreux exercices pendant l'atelier pour illustrer ces rapports de confiance.